Comment trouver des nouveaux clients pour son entreprise ?

Vous avez lancé votre activité de travailleur indépendant ou votre activité stagne et vous cherchez à développer votre clientèle ?

Découvrez différentes techniques de prospections et conseils marketing pour trouver des nouveaux clients et développer l'activité commerciale de votre entreprise !

More...

Car oui, même si vous vendre n’est pas votre point fort, c’est indispensable pour votre survie.

Si vous venez de démarrer votre entreprise, rechercher des clients doit être votre cheval de bataille !

Oubliez les actions ponctuelles pour rechercher vos clients.

Vous devrez créer des systèmes pour votre prospection et mettre en place des bonnes pratiques pour que vos efforts soient réguliers.

Ainsi ce n’est pas une seule méthode de prospection ou une seule action qui apportera des clients mais bien une synergie d’efforts, de routines et de supports qui finiront par alimenter « naturellement » vos demandes de devis.

Les bonnes pratiques pour développer votre clientèle

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Les bonnes pratiques vous permettent de ne pas gaspiller vos efforts de prospection, votre temps et vos opportunités. C’est un état d’esprit à adopter. Ainsi, votre comportement poussera naturellement votre entreprise vers le haut.

Vous pouvez consulter le résumé de cet article en vidéo. Pensez à nous suivre sur Youtube.

Communiquez avant de démarrer

Si vous n’avez pas encore démarré votre activité, parlez de votre projet à tout le monde.

Et surtout, parlez-en le plus tôt possible pour amorcer la pompe du bouche-à-oreille qui est longue à démarrer.

N’attendez pas d'être ouvert pour suivre les conseils partagés dans cet article.

Travaillez les techniques de vente

Non, les clients ne viendront pas tout seul.

Et miser uniquement sur des prix attractifs pour obtenir des clients n’est pas une solution viable sur le long terme.

Formez-vous pour affiner vos techniques de vente.

Vous apprendrez à cerner les besoins de vos prospects, prospecter efficacement et créer des propositions de valeur pertinentes.

Vous apprendrez aussi l’importance de ne pas essayer de vendre à tout le monde en travaillant sur votre valeur pour vous différencier et finaliser le plus de ventes possibles.

Les actions de vente seront présentes tous les jours dans votre activité.

Alors comme pour la création et la gestion d’une entreprise, prenez le temps de vous former régulièrement sur la vente.​​​​

Mettez à jour vos informations

Essayez de consacrer le premier vendredi du mois pour mettre à jour vos informations sur l’ensemble de vos supports : site Internet, portfolio en ligne, plate-forme de freelances, etc.

Si vous avez eu :

  • Des nouvelles créations (pro ou perso), ajoutez-les sur vos portfolios en ligne
  • Une grosse commande, ajoutez une étude de cas sur votre site
  • Un gros client ? Ajoutez cette référence sur vos sites, pages de vente et par mail
  • Un retour positif concernant une ancienne prestation ? Idem, vos visiteurs doivent le savoir
  • Appris une nouvelle technique, partagez-la sur une plate-forme d’autorité

Ainsi :

  • Vous montrez à vos visiteurs que vous êtes actif
  • Vous gagnerez en visibilité sur votre portfolio en ligne
  • Vous prouvez que des clients vous font confiance
  • Vous améliorez la qualité de votre portfolio (gardez le meilleur et enlevez le moins bien)
  • Vous finirez par avoir un profil plus détaillé que les autres sur les plates-formes de freelances
  • Vous pourrez susciter l’envie sur votre réseau de passer une commande pour un projet similaire.

Optimisez les contacts entrants

Ce que j’entends par là :

Augmenter le trafic vers vos pages de contact

Simplifiez la prise de contact sur votre site d’entreprise et créez des pages d’atterrissage spécifiques en fonction de la provenance de votre trafic.

Par exemple : à partir de vos profils sur les plates-formes de freelances, ajoutez un lien qui pointera vers une page d’atterrissage rassurant les visiteurs de ces sites.

Cette page contiendra des preuves de votre performance et pertinence sur ces supports.

Affichez l’ensemble des évaluations obtenues sur toutes les plates-formes, le nombre de projets réalisés, les témoignages de clients trouvés sur ces plates-formes et qui continuent de travailler avec vous, etc.

Cette stratégie peut s’appliquer sur de nombreux leviers de trafic.

Réfléchissez à trois choses :

  • Où : Où puis-je placer un lien vers mon site pour obtenir du trafic ciblé (Guest blogging, plate-forme de freelances, forum, partenariat, cartes de visite, Google Maps, Quora, YouTube, Adwords, Facebook Ads, etc.) ?
  • Pourquoi : Que recherche le visiteur en cliquant sur ce lien, pourquoi va-t-il me contacter ?
  • Comment : Quelles pages seraient les plus pertinentes pour rassurer et pousser les visiteurs de ce lien à me contacter ?

Organiser votre boîte mail pour un temps de réponse plus court

Combien de personnes laissez-vous partir parce que vous avez oublié de consulter votre webmail OVH ou que vous avez simplement zappé de relancer votre prospect ?

Soyez rigoureux et simple dans le traitement de vos mails importants.

Si vous utilisez une boîte mail spécifique avec votre site Internet, importez-la dans une boîte mail « principale » que vous consultez régulièrement.

Je vous recommande Gmail pour pouvoir :

  • centraliser toutes vos boîtes mails : attention au délai de 30 minutes pour la synchronisation des différentes boîtes
  • mettre une couleur de suivi sur les mails importants : pour moi, jaune = important et bleu = lead à qualifier
  • Ajouter Boomerang (gratuit) : et créer automatiquement des alertes de relance ou envoyer des mails en différé.
  • Ajouter « Réponses standardisées » : et créer des réponses standardisées pour la qualification de prospect, la prise de rendez-vous, etc.

Avec ça, vous êtes prêt à gérer vos contacts entrants.

Demandez des recommandations

Que ce soit pour votre fiche Google Business, votre profil LinkedIn, un témoignage sur votre site ou sur une plate-forme de freelances, demandez toujours des recommandations à la fin d’une mission.

Récoltez le plus de preuves possibles qui confirmeront la qualité de votre travail.

A mesure que vous mettrez à jour vos informations avec des recommandations :

  • vous augmenterez la confiance de vos prospects
  • vous améliorerez votre image de marque
  • vous favoriserez la prise de contact

C’est pour cela qu’il est important de coupler cette habitude avec l’habitude n°3 : mettre à jour vos informations.

Vous avez ici une action récurrente qui vous apportera une amélioration à 1% par rapport à vos concurrents. Et vous finirez par sortir du lot dans quelques années.

Fidélisez vos clients

Oui, vous verrez ce conseil de nombreuses fois dans mes articles.

Prenez l’habitude de fidéliser vos clients ! Cela coûte 5 fois moins cher d’activer un ancien client que d’en trouver un nouveau.

Alors créez une stratégie pour garder le contact avec vos clients.

Suivez-les sur les différents réseaux sociaux (et demandez-leur de vous suivre aussi).

  • Partagez régulièrement du contenu intéressant pour eux (mise à jour d’une loi, d’un outil, veille concurrentielle, etc.)
  • Prenez des nouvelles tous les trimestres concernant leur projet et l'évolution de la prestation qui a été fournie (peut-elle être optimisée ou étoffée ?)
  • Partagez les success-stories de vos clients ou les nouvelles recommandations (et oui, encore l’habitude n°3 : mettre à jour vos informations)

Ces actions vous permettent d’exister dans leur tête.

Et comme leurs projets avancent, les besoins peuvent évoluer.

Améliorez vos compétences, proposez de nouvelles offres

Si vous avez lu mon article pour garder la motivation, je recommande d’apprendre régulièrement des nouvelles choses.

Vous pourriez essayer de relier l’utile à l’agréable en apprenant des compétences connexes à votre activité.

Cela vous permettra de proposer des prestations complémentaires à vos anciens clients.

Un point facile pour créer des nouvelles ventes et fidéliser vos clients.

Exemple : vous venez de rédiger des articles pour une entreprise.

Vous remarquez que c’est le onzième client qui se plaint de ne réaliser aucune vente malgré un trafic SEO en hausse.

Formez-vous quelques mois dans des techniques de copywriting (contenu qui fait vendre) et proposez à votre client de créer des pages de vente ou d'améliorer ses fiches produits.

Appliquez cette technique après plusieurs commandes réalisées et plusieurs mois d’activité.

Vous aurez une meilleure idée des demandes « tendances » de vos clients que vous pourrez combler avec une prestation complémentaire.

Soyez à l’aise avec l’argent

Ne vous sous estimez pas et soyez à l’aise avec ces notions.

Prenez le temps de calculer un tarif horaire qui vous permettra de conserver un bon ratio pour vivre, trouver des nouvelles missions et fournir des prestations de qualité.

Ne soyez pas honteux ou gêné de proposer vos tarifs même si votre client pense qu’ils sont élevés.

C’est un des points clés de la réussite en freelance. Des mauvais tarifs vous feront tomber dans un cercle vicieux qui augmentera votre temps de travail et la baisse de vos marges.

S’il le faut, préparez des parades implacables pour justifier vos prix. Expliquez vos valeurs, vos qualifications, ce que vous allez apporter à vos clients au-delà de la dépense, etc.

Croyez-moi, il vaut mieux perdre quelques heures à apprendre à défendre son tarif plutôt que d’accepter trop de missions bradées à cause d’un manque de préparation.

Comment trouver des clients en ligne ?

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

1 - Soignez votre image et créez votre monde sans concurrence

Nous allons voir dans la suite de l’article qu’il existe des outils et des plates-formes pour trouver des prospects.

Mais vous verrez aussi avec le temps que la concurrence sur ces supports est très élevée.

C’est pourquoi je vous recommande de diversifier vos leviers de prospection avec du Guest Blogging.

Un bon moyen pour mettre en avant votre expertise et créer votre monde « sans concurrence ».

Cherchez des blogs populaires dans votre thématique et prenez la parole sur ces blogs en rédigeant des articles invités avec beaucoup de valeur ajoutée pour vos prospects.

Montrez vous comme un expert (et travaillez pour l’être). Sortez du lot.

Mais attention. N’essayez pas d’impressionner vos concurrents. Gardez en tête que vous parlez à vos prospects. Ils n’ont pas ou peu de connaissance technique, ils cherchent surtout des résultats.

Ainsi, dans vos participations sur ces blogs, pensez à montrer :

  • Quels problèmes avez-vous résolus ?
  • Comment avez-vous obtenu les meilleurs résultats ?
  • Comment votre client peut obtenir une valeur ajoutée en suivant vos conseils ?
  • Les gains obtenus par vos clients suite à vos recommandations
  • Un lien vers une landing page sur votre site pour obtenir une ressource complémentaire en échange d’un mail
  • etc.

En partageant votre expertise et votre expérience sur ce genre de sites d'autorité, vous attirez des nouvelles personnes à découvrir votre profil professionnel, votre univers et votre site Internet.

Vous réduirez l’effet de concurrence.

Les gens vous contacteront parce qu’ils vous trouveront pertinent dans votre domaine. Ils auront été séduits et auront en partie confiance en vous. Vous avez réalisé le plus gros du travail !

2 - Créez un site performant

Votre site Internet sera votre vitrine. Les visiteurs et prospects pourront visiter votre portfolio de présentation à toute heure du jour et de la nuit.

Besoin d'aide pour la création de votre site internet ?

Contactez notre agence Web à Lyon pour créer et transformer votre site internet en véritable machine à prospects.

Assurez-vous qu’il travaille pour vous correctement car certains détails peuvent repousser vos prospects (et adieu les jolies ventes).

Débutant dans la création de site Internet ? Pas de panique : installez WordPress. Simple à utiliser et à configurer, vous aurez un site fonctionnel en quelques heures.

Vous avez déjà un site ? Il est probable que vous pouvez l’améliorer.

Dans les deux cas, suivez les bonnes pratiques ci-dessous pour améliorer votre site vitrine.

Soigner le nom de domaine

Tout commence par le nom de domaine.

Il va devenir le nom que vos prospects et clients devront retenir pour revenir vous voir ou recommander vos compétences.

C’est pour cela que vous devez trouver un nom original, facile à retenir et facile à écrire dans la langue de vos prospects !

Evitez les noms à rallonge ou avec des tirets.

Ils augmentent les possibilités de l’écrire avec une faute.

Vous éviterez aussi de vous bagarrer au téléphone avec une standardiste quand vous épellerez votre adresse mail :

« contact…  arobase … mon … tiret du six … super … tiret … portfolio …  Oui oui, tiret du six … "

Si vous manquez d’inspiration, utilisez des générateurs de nom d'entreprise.

Définir des objectifs et un parcours utilisateur pour l’atteindre

Et oui, votre site devra avoir des objectifs précis.

Vous contenter simplement de présenter vos créations ne suffira pas toujours à obtenir des abonnés pour votre liste de diffusion ou des demandes de devis.

Fixez-vous des objectifs clairs qui guideront toutes vos décisions : de la proposition de valeur affichée dans vos bannières aux différentes parties de votre site Internet.

Restez simple, pro et concis

Essayez de vous fixer une seule règle : afficher que de l’or sur votre site.

Comment ? En vous mettant à la place du visiteur qui ne vous connaît pas :

  • Peut-il avoir confiance en vous ?
  • Trouve t-il directement comment vous contacter ?
  • Comprend-il pourquoi vos clients ont confiance en vous ?
  • Arrive t-il à imaginer les résultats que vous pourriez lui fournir ?
  • Comprend-il votre talent et pourquoi il doit choisir de travailler avec vous et pas avec un autre ?

Ces questions seront la lame et votre objectif le manche de votre hache pour découper les morceaux inutiles de votre site Internet.

Pour réduire vos contenus sans sacrifier les informations importantes, vous pouvez utiliser des photos, des illustrations, des icônes ou des vidéos pour résumer une idée, un concept ou une valeur.

Affichez un maximum de preuves

Comme nous venons de le voir, votre visiteur ne vous connaît pas obligatoirement.

En fonction de sa provenance il peut être plus ou moins familier avec votre profil. C’est pourquoi vous devez mettre le paquet sur la présence de preuves pour appuyer vos propos, vos compétences et la confiance à vous accorder.

  • Une certification ? Ajoutez votre badge pour le prouver
  • Vous avez de belles références ? Affichez les logos dans un bloc « ils nous font confiance »
  • Un projet qui a bien marché ? Montrez un témoignage avec les résultats obtenus grâce à vous
  • Vous avez un talent pour la conception d’interfaces ? Montrez vos plus belles créations

Vous comprenez le principe ?

Dites vous : « l’internaute n’a pas confiance, c’est normal, je vais lui prouver le contraire ».

Je ne sais pas vous mais moi, quand je consulte des blogs ou des sites qui cherchent à me vendre quelque chose (une compétence, une formation ou de la prestation), je vais naturellement rentrer dans une phase de « méfiance ».

Je vais chercher les « pourquoi » je dois lui accorder ma confiance et les preuves de sa « légitimité ».

Alors analysez vos réactions et essayez de vous en inspirer quand vous créez votre site.

  • Pourquoi ce site me rassure ?
  • Pourquoi je ne contacterai pas cette personne ?
  • etc.

Placez des appels à l’action

Combien de fois avez-vous passé du temps à chercher sur un site Internet : « comment contacter ce mec » ?

Pas souvent je suppose.

Pour vos prospects c’est la même chose.

C’est à vous de créer l’envie de vous contacter avec des techniques de copywriting simples et surtout des boutons d’appels à l’action aux endroits stratégiques.

Vous devez arracher le contact à vos visiteurs.

STOP !

On se calme. 

Je vous vois déjà en train de transformer votre site en guirlandes clignotantes de pop-up et formulaires en tout genre.

Non.

Ne soyez pas agressif, soyez pertinent.

Le mélange de votre site et de vos textes doit donner envie de vous contacter. Placez des boutons d’appels à l’action bien visibles à différents endroits dans vos contenus.

Ne vous contentez pas uniquement d’un lien de contact dans le menu et dans le pied de page de votre site.

Soyez malin et créatif en intégrant ces boutons comme une valeur ajoutée à vos contenus.

Mettez à jour régulièrement votre site

Nous l’avons vu dans les bonnes pratiques. C’est également une preuve de confiance et de sérieux.

En mettant votre site à jour, vous rassurez vos clients et vos prospects.

Vous montrez des signes de vie et surtout, vous créez une bonne occasion d’envoyer un mail à votre fichier clients.

En leur montrant vos nouveautés, vous restez dans un coin de leur tête et vous pouvez les inspirer pour une prochaine commande.

Soignez le look de votre site Internet

Et oui, comme une belle voiture pour un taxi ou un joli mobilier dans un restaurant, l’apparence de votre site pourra améliorer la confiance de vos prospects.

Encore une fois, imaginez :

Vous cherchez un rédacteur Web freelance pour créer des articles sur le site de votre client.

Vous arrivez sur le site de Mylène, une rédactrice indépendante de 55 ans.

Si les prestations et les preuves ont l’air assez solides, vous aimeriez lui accorder votre confiance.

Mais son logo réalisé sur « WordArt », le petit personnage BIC qui illustre ses compétences et la date de 2001 dans le pied de page de son site vous font douter.

Vous comprenez maintenant ?

Même si la création de site n’est pas votre métier, prenez le temps (et accordez-vous un budget si besoin) pour obtenir un site au rendu professionnel.

Il rassurera vos prospects et améliorera votre image de marque.

3 - Utilisez les plates-formes de missions freelance

On dira ce qu’on voudra, mais ces plates-formes de missions freelance sont un bon tremplin si vous démarrez une activité.

Alors bien sûr, la concurrence est rude et les porteurs de projets qui vous contacteront ne seront pas les mieux éduqués pour comprendre votre valeur.

Mais ils sont là.

Et vous pouvez commencer à trouver vos premières missions et ajouter des nouveaux clients dans vos filets.

Vous pourrez vous entraîner à appliquer les bonnes pratiques vues plus haut pour les fidéliser.

Mais ne soyez pas trop dans l’illusion.

Si vous avez vendu vos prestations aux rabais, il est possible que le client ne souhaite pas continuer à travailler avec des prix qui augmentent.

Mais ce n'est pas grave.

Enregistrez-le dans votre fichier d’animations commerciales et passez au client suivant.

Ne perdez pas trop de temps sur ces plates-formes.

L’objectif est de réaliser vos premières missions et d’obtenir des évaluations positives.

Si vous démarrez : « sacrifiez » un peu vos prix et livrez un travail supérieur aux attentes pour que la mission soit un vrai succès.

Répétez l’action quelques temps pour vous constituer un bon profil sur les plates-formes de votre choix.

Ensuite après plusieurs évaluations positives (que vous pouvez mettre sur votre site Internet) remontez vos prix.

Si vous participez à des projets sous forme d'appels d’offres publiques, essayez d’être original pour lutter contre la concurrence.

Proposez des offres en vidéo, répondez aux appels d’offres postés tard les soirs, les weekends ou pendant les vacances.

Bref, soyez malin et surtout, soyez différents. Anticipez les comportements de foule et essayez de trouver des opposés pour vous placer dedans.

Enfin et surtout, sur ces plates-formes, vous n’êtes pas à l’abri de tomber sur des bons clients !

Quelques règles simples à respecter sur ces plates-formes :

  • Ne jamais travailler gratuitement (demandez un acompte)
  • Ne jamais travailler avec un porteur de projet qui ne souhaite pas s’engager ou ayant un comportement ou une histoire bizarre. Passez votre chemin, il y en aura d’autres.
  • Soyez précis dans vos recherches. Répondez et « sacrifiez » vous dans vos démarrages uniquement pour vos clients idéaux (qui pourront à leur tour rassurer les prospects qui verront les recommandations sur les compétences que vous vendez).

4 - Recherchez des missions sur les réseaux sociaux

Utiliser des outils pour créer une veille concurrentielle permet de mettre en place des systèmes automatiques qui feront remonter pour vous les opportunités de business.

Voici quelques idées de système à mettre en place.

Les alertes de missions freelances sur Linkedin

Créer et s'abonner à des alertes sur Linkedin.

Rendez-vous sur la page de recherche et rentrez des termes pouvant faire ressortir des missions dans votre domaine.

Cliquez ensuite sur le bouton à droite "Créer une alerte de recherche" pour recevoir des notifications automatiquement.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Vous pouvez trouver d'autres astuces pour attirer du trafic sur Linkedin sur mon blog personnel.

La recherche de clients avec Twitter

Recherchez des mots-clés spécifiques la recherche avancée sur Twitter.

Utilisez des ensembles de mots pouvant être utilisant par des prospects à la recherche de vos compétences ou d'une situation urgente à débloquer.

Exemples : on recherche freelance, je recherche freelance, mission freelance, un freelance pour

Pensez ensuite à sauvegarder votre recherche en cliquant sur les trois points à droite et sauvegarder ma recherche.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Vous pouvez également utiliser TwitFox pour automatiser l'ajout de comptes ou de likes en fonction de vos mots clés.

Utilisez Google Alerts pour trouver des missions freelances

Ce petit outil gratuit est pas mal pour remonter des annonces rapidement. Vous pouvez rentrer le terme "recherche freelance + votre metier" et ensuite configurer l'outil de recherche comme l'image ci-dessous. Vous recevrez ensuite par mail ou via votre flux RSS les nouvelles missions détectées par l'outil.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Derniers conseils vous pouvez également utiliser les flux RSS des sites d'emplois "classiques" comme HumanCodeur, RemixJob ou Hellowork.io et répondre à des offres en CDD, on ne sait jamais, les employeurs peuvent avoir envie d'essayer avec un prestataire freelance.

5 - Payez de la publicité

Utilisez des outils comme Facebook Ads et Google Adwords pour faire ressortir votre entreprise et vos prestations directement sous les yeux de vos clients.

Pour Facebook, vous pouvez par exemple créer une page d’entreprise avec vos services et diffuser une campagne pour promouvoir vos services localement.

Avec Adwords, vous pourrez faire ressortir votre société sur des mots-clés ciblés sur le référencement local.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn


Attention à bien vous renseigner avant de commencer à dépenser votre argent dans ces supports. Le mieux étant de travailler avec un pro qui pourra créer, suivre et optimiser vos campagnes de leads.

6 - Relancez vos clients

C’est un conseil que vous verrez souvent dans mes articles : relancez vos clients !

Relancer un client coûte 5 fois moins cher que de trouver un nouveau client.

Et ce n’est pas le seul avantage !

  • Cela ne prend pas beaucoup de temps
  • Les clients vous connaissent donc ils ont déjà confiance
  • Vous serez plus à l’aise avec un deuxième contact, vous pourrez essayer de vous vendre un peu mieux
  • Vous pouvez vendre des prestations connexes plus réfléchies

Comment relancer vos clients ? Rien de bien compliqué, il faut juste procéder par méthode.

  1. Quand vous avez votre premier contact, soyez curieux. Parlez et interrogez-le pour comprendre le pourquoi de son projet, les objectifs et les besoins. Soyez attentif aux éléments pouvant permettre de juger son budget ou les possibilités de futurs projets.
  2. Notez-les dans votre fichier client (vous pouvez utiliser LeadList).
  3. Envoyez lui des mises à jour mensuelles concernant votre portfolio / services / études de cas clients, etc.
  4. Recontactez votre client 1 à 2 mois après la fin de votre mission. Renseignez-vous sur les résultats obtenus et proposez-lui une prestation connexe lui permettant de monter en puissance.
  5. Si celui-ci est content des résultats mais ne souhaite pas de nouvelles prestations pour le moment, demandez-lui de témoigner sur votre page Google business ou la plate-forme de votre choix.

Pour relancer vos clients, il faudra donc apprendre à les connaître correctement.

Je ne vous le recommande pas en tant que prestataire mais si vous cherchez absolument à créer une vente rapidement, vous pouvez proposer une réduction sur une durée limitée à vos anciens clients.

Comment trouver des clients hors ligne ?

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Et oui, il n’y a pas que le Web dans la vie ...

Et comme nous l’avons vu il y a quelques semaines, en plus d’être bon pour les affaires, rencontrer du monde sera bon pour votre moral et vous aidera à garder la motivation tous les jours.

1 - Participez à des salons, soirées & événements business

Soyez attentif aux différents événements créés dans votre ville ou proche de chez vous.

L’idéal sera de varier au mieux le type d’événements pour arriver à rencontrer des partenaires et des prospects.

Les événements peuvent être des rendez-vous mensuels de professionnels dans votre secteur, des salons intéressants pour vos prospects, une animation de vos commerces locaux, etc.

Prenez le temps de savoir ce qu’il se passe autour de vous pour démarcher localement.

Si vous débutez, voici quelques conseils à appliquer dans un événement :

  • Tout doux sur l’apéro : les cocktails ne doivent pas servir à masquer votre manque de confiance. Surtout si vous ne tenez pas trop l’alcool. Acceptez votre timidité et travaillez-la sans artifice. Vous sortirez de votre zone de confort. Votre confiance en vous sera améliorée pour les prochaines fois (et surtout vous verrez que parler avec les autres n’est pas si terrible).
  • Ecoutez les autres : Il y a un dicton qui dit que nous avons deux oreilles et une bouche pour nous permettre d’écouter deux fois plus qu’on ne parle. Ainsi, le jeu dans ce genre de rencontre sera d’aider les gens à parler d’eux. Vous apprendrez à les connaître et vous trouverez d’éventuelles opportunités commerciales. Evitez d'être trop formel, profitez de la soirée et recontactez ces personnes le lendemain pour proposer un rendez-vous plus sérieux.
  • Prenez les cartes : Et ajoutez-les dans une liste de «contacts rencontrés ». Ajoutez-les sur les réseaux sociaux pros et envoyez-leur des informations utiles pour eux. Sous forme de veille ou d’articles pertinents. Vous resterez dans la tête de vos prospects (sans compter qu’ils peuvent partager vos contenus).
  • Rebondissez (si les discussions le permettent) sur une recommandation : Exemple : « Et votre ami qui lance son nouveau projet, il a trouvé une équipe compétente pour l’accompagner dans la création de son site Internet ? ».

2 - Lisez les journaux locaux

C’est une petite astuce que j’utilise souvent.

J’aime recevoir des magazines locaux gratuits.

En lisant les encarts publicitaires, je peux identifier les entreprises recherchant de la visibilité avec un budget pour la communication.

Je regarde également si la publicité dispose d’une URL pour le site Internet de l’entreprise. Si je ne vois pas d'adresse, il y a surement un site à vendre :).

3 - Proposez des formations

Vous pouvez vous rapprocher de votre CCI, des clubs business de votre région ou des associations de commerçants pour proposer des formations gratuites afin de sensibiliser vos prospects.

Nous utilisions cette technique avec mon agence de communication.

Nous proposions des formations gratuites pour sensibiliser nos prospects sur l’utilisation des réseaux sociaux.

A la fin nous distribuions des cartes pour garder le contact avec nos stagiaires et proposer des offres en relation avec leurs problématiques vues pendant la formation.

Avec cette technique, nous avons pu vendre des formations payantes et nos services.

Voici ma petite astuce pour améliorer vos résultats avec cette technique :

J’essayais d’obtenir les noms des personnes et des entreprises qui participaient à ces formations. Je pouvais jeter un coup d’œil rapide sur leur communication en ligne pour m’en servir d’exemple pendant la formation.

  1. Ils étaient flattés de voir qu’on prenait leur site en exemple
  2. Je répondais à bon nombre de leurs questions (sans monopoliser la formation) en lançant des pistes d’améliorations possibles intéressantes pour le groupe
  3. La personne nous recontactait pour en savoir plus et connaître nos tarifs

Essayez d’adapter vos formations avec les budgets de vos prospects.

Vous ne vendrez pas des sites à 3000€ à des commerçants.

4 - Trouvez ou créez des réseaux de partenaires

Essayez de trouver des entreprises qui pourraient revendre vos services, ou rapprochez-vous de freelances complémentaires.

Pensez aux espaces de coworking dans votre ville pour essayer de rencontrer de nouvelles personnes et créer des partenariats business.

Essayez de créer des mouvements avec vos partenaires pour vous mettre régulièrement en avant les uns et les autres.

  • partagez les profils de vos partenaires dans vos e-mails ou sur votre site
  • définissez des ententes commerciales sur de l’apport d’affaires entre partenaire
  • organisez des événements ensemble, etc.

Pour finir

J'ai essayé de rendre l'article le plus digeste possible et d'inclure un maximum de conseils utiles pour trouver des nouveaux clients avec votre activité de travailleur indépendant. 

J’espère qu’il vous aidera !

Et si vous avez des questions ou des suggestions, je vous répondrais dans les commentaires avec plaisir !

Pensez à partager l'article sur vos réseaux !

Comment trouver des nouveaux clients pour son entreprise ?
5 (100%) 4 votes

A propos de l'auteur

Fabien Berthoux

Créateur de LEADLIST. Quand je ne m'occupe pas de de créer le contenu du blog, j'aide les entrepreneurs à booster leur business en ligne avec mon agence Web Lyonnaise.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Simplifiez la gestion de votre TPE avec LEADLIST

5 solutions pour diminuer le risque d’impayé

Fermer