14 plateformes pour trouver des missions freelances

Les plateformes de freelances vous font de l’œil ? Ces dernières proposent des missions freelances pour mettre en relation des porteurs de projet et des prestataires aux compétences variées. Généralement, les « recruteurs » postent une annonce et c’est aux freelances de faire une offre.

Simples, rapides et efficaces, ces plateformes ont de nombreux avantages… mais aussi quelques inconvénients. Leadlist vous éclaire avant de vous lancer dans la recherche de vos nouveaux clients sur ces plateformes.

Les avantages des plateformes freelances

Une facilité d’inscription

En général, il suffit de renseigner vos coordonnées et vos compétences pour vous inscrire. Bien entendu, la plupart des sites vous donnent la possibilité d’étoffer votre profil avec :

  • vos expériences,
  • diplômes,
  • précédentes réalisations…

Mais ce n’est pas obligatoire (toutefois, si vous avez de l’expérience, mieux vaut l’indiquer).

Un large marché d’offres

Ces sites regorgent d’annonces en tout genre. C’est donc l’endroit idéal pour trouver des offres auxquelles postuler. Vous êtes facilement en contact avec des entreprises qui ont besoin de vos compétences.

Si vous parlez l’anglais ou d’autres langues étrangères, c’est même un marché international qui s’ouvre à vous !

Une sécurité de paiement

De nombreuses plateformes sécurisent les échanges et les paiements entre les annonceurs et les clients. Cette précaution évite les mauvaises surprises, comme les impayés.

Les inconvénients des plateformes freelances

Aucun système n’est parfait. Les sites d’outsourcing ont aussi les défauts que voici.

Une facilité d’inscription

Cet avantage est aussi un inconvénient. Sur certaines plateformes, le numéro de Siret n’est pas demandé. La plupart ne vérifient pas vos compétences. Résultat : tout le monde et n’importe qui peut s’inscrire et proposer les mêmes services que vous. C'est pourquoi vous devrez travailler votre profil pour récolter des preuves de vos compétences (évaluations, références, recommandations, adresses physiques, photos de vos locaux etc.)

La mise en concurrence

Quand des freelances sont en concurrence avec d’autres professionnels, il faut s’adapter aux besoins du client. Certains porteurs de projet n’hésitent pas à donner des conditions strictes et un budget restreint. Pour vous aligner, vous devez parfois voir vos tarifs à la baisse ou revoir votre organisation pour décrocher une mission.

Ajoutons que la mise en concurrence est internationale. Il est parfois difficile de s’aligner sur des devis provenant de pays où le coût de la vie est moins conséquent.

Enfin, si vous vous retrouvez face à des freelances expérimentés, avec de nombreux avis positifs sur leur profil, vous aurez quelques difficultés à rivaliser (dans les premiers temps).

C'est pourquoi, si vous baissez un peu vos tarifs au début pour obtenir vos premiers clients : visez uniquement vos clients types. Vous pourrez fidéliser vos clients avec des nouvelles commandes dans vos compétences et rassurer les prochains pour augmenter vos prix.

La commission

Les plateformes de freelance ne sont pas altruistes, elles se rémunèrent sur les missions que vous décrochez ou des abonnements pour répondre aux missions. Selon les sites, elles vont conditionner votre inscription à un forfait mensuel, à des commissions sur chaque contrat, voire les deux. C’est donc une charge supplémentaire à déduire de votre rémunération.

Les différents types de plateformes pour freelance

Les sites d’annonce réservés aux freelances sont nombreux et ils ont tous leurs spécificités. Nous pouvons les regrouper en 4 catégories.

Les plateformes généralistes

La majorité des sites qui mettent en relation freelances et entreprises proposent tous les types de prestations. Les porteurs de projet peuvent ainsi y trouver toutes les compétences dont ils ont besoin. Côté freelance, il est nécessaire de trier dans les annonces postées pour trouver des offres auxquelles postuler.

Les plateformes spécialisées

Celles-ci ont un domaine de compétence particulier. Par exemple, Textbroker ne recense que des rédacteurs freelances ; Codeur est spécialisé dans le développement informatique. L’avantage pour le freelance est qu’il n’y verra que des annonces concernant son domaine d’activité.

Les plateformes d’annonce

Le mode de fonctionnement diffère d’un site à l’autre. Plusieurs plateformes reposent sur le principe d’annonce : un porteur de projet a un besoin, il poste une annonce sur le site et il reçoit des devis.

Mais il existe une autre façon de mettre en relation les prestataires et les entreprises…

Les moteurs de recherche de freelance

Des plateformes comme Malt (anciennement Hopwork) proposent aux freelances de créer un profil très complet. Ce dernier est un véritable CV que les entreprises peuvent consulter, afin de dénicher le prestataire adapté à leurs besoins. Il n’y a aucune annonce postée sur le site, ce sont les porteurs de projet qui doivent démarcher les freelances qui les intéressent.

Les bonnes pratiques pour se vendre sur ces plateformes

Vous l’avez compris, en vous inscrivant sur ces plateformes, vous vous mettez en concurrence avec de nombreux indépendants. Gardez en tête que ces plateformes ne sont qu'un plus dans votre prospection. Essayez d'automatiser les choses au maximum et pensez à faire toutes les autres bonnes pratiques pour trouver vos prochains clients.

Afin d'augmenter vos chances et vous démarquer sur ces plateformes, voici nos conseils.

Remplir la totalité de votre profil

Expérience, compétences, langues parlées, diplômes, précédentes réalisations, recommandations, lien vers votre site. Plus votre profil est étoffé, plus vous rassurez vos prospects.

Utiliser une photo professionnelle

Soignez l’image que vous donnez sur la plateforme et évitez les selfies. Votre avatar doit être une photo de vous en tenue professionnelle ou le logo de votre entreprise.

Mettre en avant son site internet et son blog

Vos potentiels clients pourront mieux vous connaître. Vous pouvez également mettre en avant une page de destination spécifique pour capturer les mails des prospects provenant de ces plateformes. Si vous n'avez pas eu la mission, vous pourrez essayer de gagner sa confiance avec des mails de conseils gratuits afin de lui prouver vos compétences.

Encourager les avis

Toutes les plateformes n’obligent pas les clients à noter les freelances. N’hésitez pas à solliciter ces avis, consultés par les autres annonceurs. Ils peuvent vous aider à décrocher de nouveaux contrats. Vous pouvez demander à vos clients de déposer un avis même si il n'est pas passé par la plateforme.

Vendre votre valeur ajoutée

Lorsque vous répondez à une annonce, ne vous contentez pas d’envoyer un devis. Motivez votre offre et expliquez clairement ce que vous allez apporter au client. Soyez précis sur les problèmes à résoudre et pertinent sur les manières de faire. Affichez des garanties qui prouvent votre confiance dans les résultats que vous allez promettre.

Les plateformes de freelance

XXE

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Freelancerepublik

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Malt.fr

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Airjob

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Letsworkshop

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Freelance-info

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Humaniance

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Independant.fr

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Twago.fr

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Indeed

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Viadeo freelance

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Freelance.com

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

404works

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Codeur.com (Graphiste.com / Redacteur.com)

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

14 plateformes pour trouver des missions freelances
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Team Leadlist

Cet article est écrit par un des membres de l'équipe LEADLIST ou un rédacteur indépendant. Vous souhaitez écrire sur le blog ? Contactez-nous.

Laisser un commentaire

Simplifiez la gestion de votre TPE avec LEADLIST