fbpx

Le guide ultime pour créer une landing page qui cartonne

Les landing pages (pages de destination) sont des pages qui sont conçues spécifiquement pour atteindre des objectifs de conversion.

Parfois, une page d'accueil fonctionne comme une page de destination (même si certains diront que la page d'accueil ne peut jamais être vraiment une page de destination), mais dans de nombreux autres cas, des pages spéciales sont créées pour les campagnes de marketing spécifiques.

Les objectifs de conversion peuvent inclure beaucoup d’éléments comme l’acte d’achat ou demander des renseignements gratuitement.

Une fois que vous avez un objectif précis et que vous avez compris votre marché, vous pouvez créer, tester et optimiser les pages de destination qui permettront de mieux accomplir ces objectifs.

More...

Pourquoi avez-vous besoin d’une landing page ?

Une des plus grandes erreurs qu’un professionnel du marketing peut faire est d'envoyer du trafic de n’importe quelle campagne vers la page d'accueil.

Votre page d'accueil a probablement peu de connexions directes à la campagne qui envoie du trafic vers elle. Cela peut rendre confus les visiteurs.

Une page de destination, en revanche, peut être directement connectée à votre campagne. Elle peut reprendre les idées présentées dans le contenu et les images de votre annonce de sorte que quand un visiteur atterrit sur cette page, il est guidé jusqu’à la tâche que vous voulez qu’il fasse. Ceci permet de créer une expérience plus cohérente qui mettra le visiteur à l'aise.

Les pages de destination existent pour capter et maintenir l'attention de votre visiteur, chose que ne peut pas faire une page d’accueil.

Elles concentrent également l'attention de votre visiteur sur les informations que vous voulez qu'il voit, plutôt que de le laisser se noyer dans une mer d'informations sur votre page d'accueil.

A lire aussi :

Comprendre le marché cible

Le marché cible pour vos pages de destination est la première chose que vous devez comprendre.

Évidemment, vous devez assimiler les mêmes informations nécessaires à la conception de tout type de page web, mais il y a certaines choses qui s’appliquent spécifiquement à la conception de page de destination :

  • D’où viennent les visiteurs ? Ont-ils cliqué sur une annonce ? Est-ce une annonce de recherche, un texte, une bannière publicitaire, ou autre chose?
  • Viennent-ils d'une campagne de relations publiques ? Viennent-ils des réseaux sociaux? Nouveaux sites ? Blogs ? Forums ?
  • Qu'est-ce qu'ils recherchent quand ils arrivent sur votre page de destination ? Ont-ils l'intention d'acheter ? De s’inscrire ? D’obtenir plus d'informations ?

Quand vous aurez les réponses à ces questions, vous pourrez adapter la conception de votre page de destination aux informations récoltées.

Comment fonctionne une page de destination ?

Il y a généralement deux écoles de pensée sur la façon dont les landing pages doivent travailler.

La version “old-school” est celle qui fonctionne le mieux. C’est l'équivalent de plusieurs pages de vente lors d’une campagne d’e-mailing en marketing direct. Nous avons tous déjà vu ces pages : vous faites défiler les pages pour trouver des informations et des appels à l'action. Généralement, la page n’est pas très bien conçue. Ces pages classiques ont un fond blanc, des zones soulignées en jaunes avec des titres rouges et des appels à l’action.

La page de destination PickEvent est un excellent exemple de cette technique.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

L'autre école de pensée prône une page plus courte qui peut-être séparée en plusieurs parties pour former un entonnoir de ventes. Il y a des avantages et des inconvénients pour l’une ou l’autre des techniques et chacune est adaptée aux différents types d'objectifs de conversion.

La page courte est adaptée aux appels à l'action avec un faible coût, faible engagement, ou à faible risque (Inscription à la newsletter ou essai gratuit).

 Elle est également efficace pour les objectifs de conversion impulsifs. Cette technique fonctionne aussi lorsque votre entreprise ou un produit est déjà connu et qui nécessite peu d'explications.

La page longue fonctionne mieux avec les objectifs de conversion en fonction des besoins et quand le risque est plus élevé. Il est également préférable de choisir cette solution lorsque le produit est nouveau ou complexe.

En résumé, plus l’investissement de temps, d’énergie, de stress ou d’argent est important plus la page doit être longue.

La page longue répond aux questions des utilisateurs potentiels et réduit l'anxiété. Cela peut aussi convaincre plus de clients à faire un achat sans vous contacter pour demander plus, de rationaliser le processus et de réduire vos coûts.

Elle peut certainement se traduire par plus de conversions que l’autre technique dans un grand nombre de situations.

Pour ne citer qu'un exemple, Conversion Rate Experts a augmenté le taux de conversion de Crazy Egg de 363% en allongeant de 20 fois la page d’accueil.

Bien sûr, quand votre clientèle sait déjà ce qu’elle recherche, une page plus courte peut augmenter les conversions. Prenez par exemple, la salle de gym dans cet article qui a augmenté ses conversions de 11% en raccourcissant leur page d'environ un tiers.

Rendez votre page lisible

Peu importe que votre page soit courte ou longue, il est important d’aérer votre composition pour qu'elle soit plus facile à lire.

On compte quatre éléments de base pour une page de destination :

  • Le titre
  • Le sous-titre
  • L'information obligatoire à connaître
  • L'information agréable à connaître.

Pour le format court, aérer votre contenu tout au long de ces quatre sections peut être suffisant. Mais un format long, vous pourrez créer des pauses supplémentaires dans le texte.

Il peut être utile d'utiliser des choses comme des puces et des sous-titres supplémentaires.

Utilisez des éléments de design pour faire respirer votre texte. L'insertion d'images, de lignes ou de zones différentes peut être un excellent moyen pour diviser et séparer le contenu pour le rendre visuellement attrayant et facile à lire.

N’hésitez pas à inclure des appels à l'action à intervalles réguliers tout au long de votre page.

Quand un visiteur est prêt à prendre des mesures, il ne doit pas faire défiler toute la page pour trouver où est le bouton. Idéalement, vous devriez avoir au moins un appel à l'action dans chaque section de la page.

Il ne peut y avoir qu'un objectif de conversion

Chaque page de destination ne doit avoir qu’un objectif unique de conversion. Cet objectif pourrait être la récolte d’informations, l’acte d’achat, une inscription, etc.

Si vous essayez de diviser l'attention vers plusieurs objectifs, vous diluerez l'effet de votre page. Déterminez l’objectif le plus important et concentrez-vous exclusivement sur celui-là. Vous pouvez toujours ajouter des objectifs supplémentaires (comme l'inscription à une newsletter) sur la page de confirmation lorsque l'objectif initial est atteint.

Surveillez le ratio d’attention

Le ratio de l'attention de votre landing page est de savoir combien il y a de liens sur votre page par rapport au nombre d’objectifs de conversion. Donc, si vous avez une tonne de liens sur la page qui ne servent pas directement l'objectif de conversion, votre ratio d'attention vous l’indiquera. Idéalement, vous devez avoir un ratio de 1: 1.

Ceci est une autre raison qui montre que les pages de destination sont plus efficaces que d'envoyer simplement des gens vers un lien vers votre page d'accueil. Votre page d'accueil pourrait avoir un ratio d'attention de 10: 1, 25: 1, ou même 100: 1. Cela signifie qu'il y a beaucoup trop de choses en compétition pour l'attention de votre visiteur.

Rappelez-vous : votre page de destination devrait être axée sur un objectif spécifique. Si vous avez plus d'un objectif, vous devriez avoir une page de destination supplémentaire avec une campagne associée.

Comprendre la concurrence

Avant de commencer la conception de votre page de destination, assurez-vous que vous savez ce que fait la concurrence. Quelle méthode vos concurrents ont-ils sélectionné ? Quelles sont leurs stratégies ?

Une fois que vous avez une idée de ce que fait la concurrence, vous pouvez décider si oui ou non vous devez innover et vous éloigner des normes du secteur.

D’où vient votre trafic ?

Le trafic qui arrive sur une page de destination vient généralement de l'une de ces sources : la publicité payante ou une campagne de relations publiques ou une campagne marketing.

La publicité peut inclure des annonces vidéo, sur les réseaux sociaux, les recherches, des bannières ou des annonces textuelles sur un site Web. Les sources pour les relations publiques ou le marketing viennent des communiqués de presse, des publications sur les réseaux sociaux non rémunérées, des messages blog, etc.

Lorsque le trafic provient de sources publicitaires, vous avez le contrôle complet sur le message qui envoie du trafic vers votre page de destination. Dans l’autre cas, il peut être plus difficile de contrôler le message. Votre page de destination peut avoir besoin d'être plus simple et explicative, puisque vous ne savez pas combien d'informations le visiteur aura déjà vu avant d’arriver sur votre page.

Assurez-vous que votre message soit cohérent

Lorsque vous dirigez les visiteurs d'une campagne de publicité, il est vital que la page de destination possède le même message que votre annonce. Par exemple, si votre annonce offre un essai gratuit, vous devez vous assurer que la page de destination offre également un essai gratuit, et non pas une inscription à une newsletter.

Si vous utilisez des bannières publicitaires ou des annonces vidéo, assurez-vous que le style est le même entre l'annonce et la page de destination. Gardez des images et des couleurs cohérentes entre tous les éléments de votre campagne. Si vous utilisez des annonces textes, assurez-vous que le titre de votre annonce est clairement un écho du contenu de votre page de destination.

Vous avez le même niveau de contrôle sur le message lorsque vos visiteurs proviennent de sources que vous possédez : réseaux sociaux savoir ou blog d'entreprise. Donc, assurez-vous que votre message corresponde également entre ces différentes sources.

Lorsque les utilisateurs arrivent via une source qui est en dehors de votre contrôle, vous avez peu d'influence sur le contenu qui envoie des visiteurs vers votre site. Dans ce cas, vous devez vous assurer que votre titre dit exactement pourquoi ils sont là et ce qu'ils vont trouver à l’intérieur.

Les premières impressions sont vitales

La première impression que donne votre page de destination est vitale. Une mauvaise impression peut amener votre visiteur à quitter les lieux avant même d’avoir fait quoi que ce soit. Une bonne impression peut faire exactement le contraire.

Les clés d'une bonne première impression sur votre page de destination sont assez simples :

  • Un titre clair
  • Une conception bien pensée
  • Des visuels appropriés
  • Un appel à l'action très fort

Ces quatre éléments travaillent ensemble pour donner instantanément à votre visiteur un sentiment sur votre site et ce qu'il pourrait trouver à l’intérieur. Bien sûr, le contenu de la page est aussi essentiel à la réussite de la page mais vient après la première impression.

Consultez le site Ghost pour découvrir un très bon exemple d'une bonne première impression. Tous les points mentionnés ci-dessus sont présents.


  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Appel à l'action : l’élément le plus important

L’objectif d'une page de destination est d'amener les utilisateurs à prendre une action spécifique. Par conséquent, votre appel à l'action est l'élément le plus important sur la page.

Généralement, l'appel à l'action sur une page est représenté par un bouton, même si parfois il peut prend la forme d’un lien ou d’un formulaire. L’optimisation de cet élément peut considérablement augmenter vos conversions. Il y a un certain nombre de parties dans les appels à l'action. Il y a la conception, la mise en place sur la page, la forme utilisée et le contenu qui l'entoure.

Un simple changement que vous pouvez faire pour augmenter les conversions de vos appels à l'action est de changer les pronoms possessifs. L’utilisation de la première personne du singulier au lieu de la seconde personne du pluriel apporte toujours des conversions plus élevées. Diverses études montrent que votre taux de clic peut doubler grâce à ce simple changement. Il permet de personnaliser l'appel à l'action et d’installer subtilement une relation avec l'utilisateur.

La couleur du bouton de votre appel à l’action peut aussi faire une énorme différence dans la façon dont les utilisateurs réagissent. Une seule couleur doit être assignée aux boutons d’appel à l’action sur chaque page de destination mais ils doivent néanmoins se démarquer du reste de la page.

Si avez l’habitude d’utiliser du bleu ou du vert, n’hésitez pas à utiliser un bouton rouge ou orange. Si les couleurs présentes sont trop neutres, optez pour des couleurs lumineuses pour améliorer votre page.

La page de destination de Ballpark est un excellent exemple d'un bouton d’appel à l'action qui se démarque de la page.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn


Vous pourriez penser que l'utilisation du rouge indiquerait «stop» à un visiteur. Mais les études de cas ont montré que le rouge peut surpasser le vert dans certains cas. Cette étude sur le site Performable montre que la modification du bouton du vert au rouge a augmenté les conversions de 21%. L'explication la plus probable est que la page globale utilise beaucoup de vert et que le bouton vert ne se distingue pas autant du reste de la page que le bouton rouge.

Si vous voulez que votre appel à l'action ne soit pas encombré par votre contenu, faites-tout pour qu'il se démarque et attire plus l'attention.

L’endroit où vous placez votre bouton d’appel à l'action sur une page est également vital. Idéalement, il doit être présent à intervalles réguliers sur votre page de destination en fonction de la longueur de la page. Si votre page est courte, un seul appel à l'action est suffisant. Cependant, si votre page est plus longue, vous devrez en mettre plus pour être présent lorsque le visiteur aura pris sa décision.

Prenez le temps de bien tester et d’optimiser votre appel à l'action afin de maximiser les conversions que vous obtiendrez. Une semaine ou deux pour des tests sur votre page de destination peuvent entraîner d'énormes gains sur la durée de votre campagne.

L'autre type d'appel à l'action est un formulaire qui se place directement sur la page de destination. Dans ce cas, suivez les mêmes critères que ci-dessus dans la mesure où la couleur de l’appel à l'action doit se démarquer du reste de la page. Le formulaire doit nécessiter peu d'informations pour que le visiteur comprenne ce qu’il doit faire.

Si vous pouvez répondre à ses besoins en utilisant uniquement une adresse e-mail, alors ne mettez qu’une adresse e-mail. Si vous devez absolument avoir un formulaire un peu long, essayez de le proposer en deux parties.

Les titres sont la clé

Alors que la plupart du contenu sur une page de destination devrait être créé par des rédacteurs, plutôt qu’un designer, il est tout de même utile de savoir qu’une bonne page de destination fait très attention aux titres. Un bon titre prend en compte la cible et ce qu'elle recherche et répond à ses besoins. Vous voudrez ainsi souligner le principal avantage de votre produit ou service.

Votre titre devrait également être orienté vers l'action et le dynamisme. Il devrait être clair et positif. Il ne faut absolument pas mettre de point négatif dans le titre. Optez pour un titre aussi long que le besoin se fait ressentir sans pour autant tomber dans l’excès. N’utilisez que le nombre de mots nécessaire pour que le titre soit percutant et compréhensible.

Un bon exemple se trouve sur le site Dropmark. Le titre “Toutes vos affaires dans un simple et esthétique lieu privé» explique le principal avantage du produit sans en faire plus.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn


Les images doivent renforcer le message

Les images que vous utilisez sur votre page de destination devraient renforcer votre message global. L'image doit transmettre la même impression que votre page véhicule.

Une chose que vous devez garder à l'esprit est qu’un visage humanoïde est plus susceptible d'attirer l'œil que tout autre élément d'une page. Cela signifie donc qu’un visage humain peut nuire à votre titre dans certains cas. Mais globalement, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Par contre vous devez prendre des précautions supplémentaires pour que le visage en question serve parfaitement votre message.

Il existe d’autres options en dehors des photos de personnes. Si votre page de destination sert une application ou un autre service en ligne, les captures d'écran peuvent être un excellent moyen de montrer aux visiteurs les caractéristiques du produit. Même procédé pour un produit physique en insérant des images du produit en action.

Vous devez utiliser les images pour renforcer votre message, réduire le risque perçu par vos visiteurs et les rendre plus enclins à prendre une décision.

Banque d’images VS photos originales

Si vous prenez des photos de votre produit (ou des captures d'écran) vous aurez des images originales. Mais si vous utilisez des photos plus générales, vous aurez besoin de vous décider entre utiliser des photos issues de banques d’images ou des photos originales. Il y a des avantages et des inconvénients pour chaque :

  • Les photos de banques d’images sont généralement moins chères que les photos originales. Vous pouvez également retrouver des types de photos qui ne qui ne rentrent pas dans votre budget. Dernière chose, vous n’avez pas l’usage exclusif de ces photos et vous pourriez retrouver les mêmes chez vos concurrents.
  • Les photos originales coûtent plus mais vous gardez le contrôle sur la création. Si vous avez le budget pour des photos originales alors optez pour cette solution qui reste quand même la meilleure.

Ajouter une vidéo

Selon votre produit et votre objectif de conversion, l'ajout d’une vidéo de haute qualité sur votre page de destination peut être un excellent moyen pour augmenter les conversions. Les vidéos peuvent augmenter le temps de présence des visiteurs sur votre page et améliore la transmission de votre message pour certains visiteurs qui ne veulent pas lire le texte explicatif. La vidéo permet également d’expliquer plus facilement un produit ou un service qu’un simple texte.

Groove utilise parfaitement la vidéo pour expliquer leurs offres :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Les vidéos qui montrent vous ou vos employés peuvent également augmenter la confiance de vos visiteurs. Les gens auront plus tendance à faire confiance à d'autres personnes qu’à des sites web.

Une chose que je recommande fortement est de ne pas opter pour l’auto-play une fois que la page de destination est chargée. Pour chaque conversion que vous pouvez avoir avec cette façon, vous êtes susceptible d’en perdre trois chez les personnes qui trouvent ça ennuyeux.

Si vous souhaitez créer un screencast, réalisez l'enregistrement audio après la vidéo. Cela vous permettra de créer un enregistrement plus professionnel.

Une autre façon d'incorporer des vidéos sur votre site est de les utiliser en arrière plan vers votre appel à l'action. Lorsqu'elle est bien faite, la vidéo peut attirer l'attention vers votre appel à l'action, tout en offrant plus d'explications de votre produit. Consultez la page de destination de Dragdis pour un bon exemple :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Bien que la vidéo peut-être un bon atout pour votre page de destination, vous n’êtes pas obligé d’en avoir une. Vous pouvez créer une page de destination professionnelle avec beaucoup de conversions sans utiliser des vidéos. La vidéo peut simplement être un complément utile dans certains cas.

Souligner les preuves sociales

L'acceptation sociale peut être un énorme facteur de motivation. Les plus indécis pourront être convaincus en sachant que d'autres utilisent votre produit ou votre service.

Pour cette raison, intégrer des témoignages sur votre page de destination est une excellente idée. Essayez d’insérer vos témoignages en dehors de votre contenu de manière subtile. Mettre les témoignages à proximité de votre appel à l'action peut être encore plus convaincant.

Si vous ne disposez pas de témoignages, envisagez d'autres façons de créer des preuves sociales. Si vous avez beaucoup de fans sur Facebook ou des followers sur Twitter, ou si votre page a été beaucoup partagée, publiez les chiffres pour convaincre les visiteurs.

Faire de l'A/B testing est vital

Les tests sont une partie vitale lors de la création d'une page de destination efficace. De nombreux facteurs entrent en compte dans l'optimisation de votre page pour atteindre le maximum de conversions. Si vous n’effectuez pas des tests, vous risquerez de ne jamais atteindre vos objectifs.

Idéalement, vous ne devriez tester qu’un élément à la fois. Par exemple, vous pourriez tester deux titres différents, deux couleurs de bouton différentes, deux configurations différentes, mais jamais tous ces éléments en même temps.

Voici quelques-unes des choses que vous pouvez tester :

  • Où votre formulaire apparaît
  • La longueur de votre page
  • Votre titre
  • La couleur de votre bouton d'appel à l'action
  • Le texte figurant sur votre bouton d’appel à l'action
  • Les images que vous utilisez sur la page
  • Les couleurs globales de la page
  • Votre message d’accroche
  • Votre positionnement

Suivez les évolutions entre les différents changements par rapport à votre taux de conversion puis effectuez les modifications nécessaires.

Analysez vos résultats

Pour finir, vous devez également vous assurer de vous fixer des objectifs réalisables. Vous pourrez ainsi suivre correctement vos tests et la performance à long terme de votre page en effectuant des analyses régulières.

Vous devez également analyser le temps passé sur la page, les actions totales et le taux de rebond. Si votre appel à l'action sur la page de destination mène vers un entonnoir de ventes, regardez combien de personnes effectuent ce parcours en entier et à quel endroit certaines personnes abandonnent.

Créer une pages de destination et faire de l'AB testing

Voici quelques outils incroyables pour créer des pages de destination rapidement et facilement, effectuer des tests AB ou optimiser vos pages.

Unbounce

Unbounce offre des outils pour la construction, la publication et les tests de vos pages de destination sans avoir besoin de faire du codage. Le prix est de 49$/mois avec un essai gratuit d’un mois.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Convert

Convert permet d’effectuer des tests. Vous pouvez créer visuellement des tests grâce à un éditeur WYSIWYG, HTML et CSS. Il nécessite seulement l'installation d’un peu de code et collabore avec Google Analytics. Disponible à partir de 125$/mois avec un essai gratuit de 15 jours.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn


Optimizely

Optimizely offre des outils d'optimisation très facile à mettre en œuvre. Vous pouvez optimiser l'expérience pour chaque client et conduire à des conversions plus élevées. Un plan de démarrage est disponible gratuitement et des solutions personnalisées pour les entreprises sont possibles.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Visual Website Optimizer

Visual Website Optimizer vous permet d'optimiser et de personnaliser vos pages de destination, y compris des fonctionnalités telles que les tests A / B, URL, multivariés, les retours des utilisateurs, l’analyse de votre page, cartes de chaleur et bien plus encore. Vous disposez d’un essai gratuit avec des services à partir de 49 $ / mois.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Instapage

Instapage vous permet de créer des pages de destination en quelques minutes, sans aucune expérience en design. Il vous permet de construire des pages adaptées avec une vingtaine d’outils de marketing. Vous pouvez également publier des pages via WordPress, GoDaddy, etc. L’option gratuite vous permet d’avoir 100 visiteurs par mois alors que l’option payante est disponible à partir de 29$/mois.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Lander

Lander permet de créer des pages de destination spécifiquement pour les petites entreprises. Un éditeur très facile pour des tests A / B l'intégration de l'onglet Facebook Page. Disponible à partir de 22$/mois avec un essai gratuit d’un mois.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

HubSpot Landing Pages

HubSpot Landing Pages vous permet de créer en quelques secondes les pages de destination qui vous permettent de tester rapidement et souvent. Il dispose d'un éditeur « glisser-déposer », de formulaires intelligents, de pages de destinations adaptables, d’un contenu intelligent, etc. Il fait partie du Marketing Software HubSpot disponible à partir de 200 $ / mois.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Google Analytics Content Experiments

Google Analytics Content Experiments offre la possibilité de tester des variations de votre page en utilisant un échantillon aléatoire de vos visiteurs. Une solution comprise dans votre compte Google Analytics.

Usability Hub

Usability Hub vous permet de tester vos conceptions et maquettes sur des personnes réelles. Il suffit de télécharger votre conception et choisir le test que vous souhaitez. Des utilisateurs vont ensuite faire le test et vous obtiendrez un rapport détaillé des résultats. Vous pouvez l’utiliser gratuitement en devenant utilisateur vous-même sinon il est disponible à partir de 99$/mois.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

10 exemples efficaces de pages de destination

Basecamp

Basecamp a toujours eu une page de destination formidable. Ils possèdent un très bon ratio de l’attention. Et leur bouton d’appel à l'action contraste joliment avec le reste de la page.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Benchmark

La page d’accueil du site Benchmark possède une excellente page de destination. Alors que la navigation supérieure fait augmenter le ratio de l'attention, le reste de la page explique clairement le produit et ses avantages. Le texte du bouton d’appel à l’action (“Free Plan”) est aussi convaincant.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Manpacks

Manpacks utilise un bouton vert d’appel à l’action avec un texte qui attire parfaitement l'attention du visiteur. Plutôt que de la validation sociale, ils mettent en évidence les couvertures de presse directement sur la page de destination.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

WebDAM

La page de destination de WebDAM pour leur guide «Comment choisir un DAM » est un excellent exemple d'une page de destination qui utilise une forme originale. Ils utilisent des images minimalistes, gardent l’attention sur l'appel à l'action et font un bon usage des couleurs contrastées. Ils fournissent suffisamment d'informations pour répondre à d'éventuelles questions et offrent également des témoignages en guise de validation sociale.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Shopify

Un bon exemple pour Shopify qui offre une page de destination pour leur essai gratuit de 14 jours avec une forme simple. L’information est claire et précise avec un rappel des avantages grâce à une liste de points. En ne demandant que l’adresse e-mail, c’est une bonne stratégie pour améliorer le taux de conversion.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Invision

Invision utilise une vidéo en arrière plan de leur page de destination pour attirer l'attention sur l'appel à l'action.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Stripe

La page d'accueil de Stripe a un appel à l'action propre, des visuels saisissants et assez de contenu pour répondre à d'éventuelles questions sans surcharger le visiteur. L'appel à l'action est clair et plutôt que d'essayer d'obtenir des inscriptions tout de suite, il se concentre sur l’intérêt du visiteur pour en apprendre un peu plus sur le produit.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Evernote

Evernote dispose bouton d’appel à l'action bien en évidence sur la page de destination. Les images sont pertinentes et servent directement les objectifs de conversion.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

SuperTasker

SuperTasker possède une bannière animée sur leur page de destination qui offre beaucoup d'informations tout en gardant un aspect global simplifié et minimal. L'appel à l'action est clair, avec un bon contraste.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Acorns

Acorns a un appel à l'action très imposant sur leur page de destination, avec un très bon contraste. Le titre est clair et le design général est au service des objectifs de conversion.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Page de destination contre page d'accueil

Comme mentionné précédemment, certains diront que la page d'accueil ne peut jamais vraiment fonctionner comme une page de destination. Cependant, je dirais que beaucoup de pages d'accueil fonctionnent désormais comme des pages de destination dans un usage général, avec l'accent mis clairement sur un objectif unique de conversion.

Tant que la page d'accueil porte sur un objectif de conversion qui est au centre de vos campagnes de marketing, alors elle peut absolument agir comme une page de destination.

Un site qui a fait cela particulièrement bien est Flow. Leur page d'accueil ressemble à beaucoup de pages de destination traditionnelles, avec un appel à l'action clair et un texte assez long pour servir un objectif de conversion spécifique. À l'exception de quelques liens texte dans le header (prix, les caractéristiques, Blog, et Connexion), le ratio de l'attention est effectivement 1: 1.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Les meilleures pratiques pour une landing page

Voici un résumé rapide de ce qui a été vu ci-dessus. Utilisez-le comme une liste de contrôle lors de la création de vos propres pages de destination :

  1. Limitez les objectifs de conversion à un par page de destination
  2. Assurez-vous que tous les éléments sur votre page prennent en charge votre objectif de conversion
  3. Votre appel à l'action devrait se démarquer du reste de votre contenu. Utilisez des couleurs contrastées
  4. Gardez un ratio de l’attention faible. Idéalement 1: 1
  5. Fournissez une validation sociale, éventuellement sous la forme de témoignages
  6. Plus le risque est élevé, plus votre contenu doit être long
  7. Cassez un long contenu avec des sous-titres, des puces et de la mise en forme pour le rendre plus facile à lire
  8. Ne pas oublier les tests A / B !
  9. Utilisez une page de destination pour vos campagnes de marketing inbound, plutôt que d'envoyer les visiteurs vers votre page d'accueil.

Les meilleures pages de destination peuvent augmenter votre taux de conversion de façon exponentielle. Maîtriser les éléments qui améliorent une page de destination fera de vous un meilleur professionnel et vous servira dans le futur pour aider vos clients.

Les pages de destination ne sont pas plus compliquées à concevoir que les autres types de pages, elles nécessitent simplement quelques connaissances et de la pratique afin de bien faire.

Que pensez vous de ces conseils ? Participez dans les commentaires pour compléter cet article.

Le guide ultime pour créer une landing page qui cartonne
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Team Leadlist

Cet article est écrit par un des membres de l'équipe LEADLIST ou un rédacteur indépendant. Vous souhaitez écrire sur le blog ? Contactez-nous.

Laisser un commentaire

Simplifiez la gestion de votre TPE avec LEADLIST

10 erreurs à éviter avec la refonte d’un site web

Fermer