Comment rester motivé quand on travaille à la maison ?

Que ce soit pour lancer un nouveau business, gérer une activité de travailleur indépendant ou faire du télétravail, je partage avec vous une dizaine de conseils qui vous permettront de vous organiser et de rester motivé pendant toute la durée de votre activité.


More...

Ces situations vous parlent ?

  • Les enfants et vos amis qui ne comprennent pas que vous avez besoin de rester tranquille pour travailler
  • Les distractions qui s’offrent à vous dans votre maison quand les tâches à réaliser sont pénibles 
  • Commencer votre journée de travail sans routine et lire cet article en pyjama ou avec le survêtement du dimanche... 

Oui, rester motivé quand on travaille à son domicile peut vite devenir compliqué, surtout sur une longue période.

Les mauvaises habitudes, le désordre et la liberté ne font pas bon ménage.

Je travaille à mon domicile depuis 4 ans. Et je me rappelle très bien de mes débuts.

Heureusement pour moi, avant de commencer à travailler de chez moi, je sortais fraîchement d'une première création d'entreprise (avec des locaux et des associés) et j'ai appris à devenir mon propre patron (celui qui me donne des directives et qui vérifie mes résultats ...).

Cette expérience m’a permis de me créer un « état d’esprit » focus sur les tâches à faire et l’argent à faire rentrer.

J'ai pu prendre conscience de l’importance d’être bien organisé dans ces journées et de rester motivé pour continuer de faire avancer les choses quoi qu’il arrive.

Si vous démarrez une activité depuis votre domicile, ou que vous avez l’impression que votre activité de Freelance a pris le dessus sur votre vie, je pense que ces conseils vous aideront à vous mettre en condition pour garder ou retrouver la motivation tous les jours et augmenter vos chances de devenir un Freelance à succès.

Etape 1 - Se discipliner

La discipline est la base de tout. Vous serez livré à vous même sur des journées de 24h. Si, en plus, vous avez une famille à gérer, vous pouvez rapidement tomber dans le chaos du désordre.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Pour cela : travaillez sur votre développement personnel et créez des routines !

Pour moi c’est le pilier d’une activité de Freelance.

Vous devez créer vos routines pour vous permettre de démarrer correctement toutes vos journées (même celles qui partent mal) et avoir l’énergie nécessaire pour travailler correctement.

Les routines sont simples.

Elles sont un ensemble de comportements que vous définissez comme importants pour vous et votre activité professionnelle.

Essayez de les standardiser au maximum.

Définissez des actions à réaliser, toujours à la même heure ou à une condition précise.

Ainsi, elles deviendront des automatismes et s’exécuteront plus facilement en demandant moins d’énergie.

Par exemple :

  • Se laver et se préparer avant de travailler le matin
  • Regarder Facebook uniquement pendant la pause déjeuner.
  • Consulter mes mails uniquement à 11h et à 16h.
  • Courir le lundi, mercredi et vendredi à 17h.

Pour trouver vos routines vous devez apprendre à vous connaître.

Soyez attentif et notez :

  • La cause de vos pics de motivation
  • Les raisons qui font que vous avez passé une bonne journée
  • Les conditions ou les actions qui font que votre moral est au beau fixe

L'objectif est d'être capable de recréer cet état d'esprit le plus souvent possible et sans forcer.

Vous pouvez fixer des routines pour :

  • Améliorer votre efficacité
  • Protéger votre santé
  • Garder le moral

Les routines seront le pilier de vos journées. En les respectant, vous vous créez une journée cadrée par des repères importants.

Etape 2 - Créer un contexte favorable

Le contexte est un élément important pour la réussite de votre activité de Freelance.

Vous devez préparer le terrain pour le rendre fertile au développement de votre petite entreprise.

Faire la différence entre le travail et la vie de famille

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Essayez de créer des règles avec votre famille et votre entourage.

N’ayez pas peur de dire non aux différentes sollicitations.

Si vous le pouvez, définissez un endroit fermé dans la maison pour représenter votre bureau.

De préférence le plus loin possible des zones de distractions ou de jeux pour vos enfants.

Fixez des règles simples :

  • On frappe avant d’entrer
  • On ne rentre pas durant des périodes précises ou quand il y a un signal sur la porte
  • Ce n’est pas un endroit où les enfants peuvent jouer

Pour vous aider à définir des règles, imaginez que vous êtes le patron et que votre bureau est celui de votre collaborateur.

Que penseriez-vous de son sérieux s’il travaillait en pyjama avec des enfants sur les genoux ?

En freelance, vous êtes votre patron et votre collaborateur en même temps. Alors créez des règles à la hauteur de vos exigences.

Utiliser les bons outils

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Cela dépend de votre budget de départ, mais prenez l'habitude de capitaliser une petite somme sur vos gains pour vous permettre de faire évoluer votre matériel.

Vous allez travailler dessus tous les jours et vous allez vous engager auprès de vos clients à fournir de la valeur et des livrables.

Comme une belle voiture pour les taxis, misez sur un matériel qui tiendra la route longtemps et qui vous évitera de perdre du temps bêtement (15 minutes pour démarrer votre ordinateur le matin, faut pas déconner 🙂 )

A vous de juger pour faire la différence entre caprice et investissement.

Prendre soin de sa santé

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Et oui, il n'y a pas que le travail dans la vie. Et ça nous le verrons tout au long de cet article. Et ça commence maintenant !

Voyez votre activité de Freelance et votre motivation comme un marathon. Vous devrez tenir sur la longueur. Et pour cela, rien de pire que de mettre votre santé de côté.

Prenez le temps de manger correctement, oubliez les raccourcis.

Là encore, les routines peuvent vous aider à garder le cap sur le long terme.

Je ne vais pas vous faire un cours sur la nutrition mais pour faire simple :  variez vos aliments et évitez les produits très transformés (céréales à déjeuner, fromage, pâtisseries, boissons sucrées, charcuteries, biscuits).

Modérez la consommation d’alcool, même le soir pour vous motiver à bosser. Cela n’a rien de bon dans le temps.

Et qui dit santé dit également activité physique car travailler assis tous les jours n’est pas bon du tout.

Oui je sais, je vous saoule avec ça. 

Mais le sport stimule l’esprit et influence la motivation.

Prenez l'habitude de bouger régulièrement. Pas beaucoup mais un peu tous les jours. Même si vous n’avez pas le sport dans la peau, trouvez de petites routines pour vous bouger.

Vous pouvez opter pour un bureau debout ou un comptoir si pas de budget (attention, on a dit pas trop d'alcool...). Et pour les plus motivés, je vous recommande d'utiliser un walking desk

Améliorer ou sous-traiter ses points faibles

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Comme pour pouvoir acheter le bon matériel, prenez l'habitude d'économiser un peu de sous pour pouvoir améliorer votre activité en travaillant ou sous-traitant vos points faibles.

Si vous ne pensez pas à le faire, vous finirez par gaspiller beaucoup de temps et certaines tâches peuvent finir par vous démoraliser.

Soyez attentif et notez vos points faibles dans un tableau à mesure que vous avancez dans votre activité. Créez une colonne à côté et définissez une ou des solutions qui pourraient permettre de corriger ce point noir.

Cela peut être une formation, un service ou de la sous-traitance par exemple.

Essayez de corriger ces points faibles régulièrement pour garder votre motivation intacte.

Stimuler son esprit, nourrir son cerveau

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Et voila, encore un conseil qui ne concerne pas les entrepreneurs... FAUX !

Accordez-vous quelques heures par semaine pour faire une chose complètement différente. Une chose que vous voulez faire, un "rêve" à réaliser.

Evidement je ne vous recommande pas de prendre du temps en journée pour être oisif devant la télé, un jeu vidéo ou une série car vous pouvez le faire les soirs ou le week-end.

Là, je parle d’une activité qui va nourrir votre cerveau avec de la fraîcheur, de la nouveauté ou des choses inhabituelles.

Cela peut être un side project, la visite d’un endroit qui vous fait rêver depuis longtemps, une marche pour prendre des photos, l’apprentissage d’une nouvelle connaissance, etc.

Prenez le temps de découvrir, profitez un peu de cette liberté grisante pour animer en vous la flamme de la curiosité.

Considérez cette tâche comme une routine et planifiez-la dans votre semaine.

En l'intégrant dans votre planning, vous vous organisez pour faire en sorte qu’elle ne gêne pas le bon déroulement de votre activité.

Cette routine vous permettra de décompresser, de vous motiver, de penser à autre chose pour faire une vraie coupure avec vos journées et vos problèmes. C’est une réelle source de motivation.

Vous pourrez également découvrir de nouvelles choses qui vous ouvriront l’esprit. Peut être que des points pourraient se relier dans votre tête entre vos découvertes et votre activité.

Si vous ne pratiquez pas encore cette routine, pensez-y.

Etape 3 - Lutter contre la procrastination

Avoir le sentiment d’avancer dans son travail et de produire des choses vous aidera à garder votre motivation au plus haut niveau.

Mais pour cela il faut lutter contre un mal bien connu : la procrastination.

Cette petite bête peut vous faire perdre votre vitesse de croisière, vous faire douter, vous faire culpabiliser.

Sans parler du stress qu'elle génère quand elle vous fait livrer une mission la nuit avant la date limite de rendu. Vous voyez de quoi je parle ?

Pour lutter contre la procrastination, il faut la reconnaître et l’encadrer de discipline et de routines.

Si vous souhaitez travailler sur ce sujet en profondeur, je vous recommande la lecture de ce livre que j'ai beaucoup apprécié !

Voici quelques conseils que j'essaye d'utiliser un maximum pour lutter efficacement contre la procrastination.

Utiliser une To Do List

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Pour ce faire, vous devez définir les objectifs ou projets à réaliser dans le mois ou la semaine et les découper en petites tâches.

Utilisez ensuite un logiciel gratuit de To Do List pour planifier et suivre l’avancement de vos tâches.

Quelques recommandations pour vos To Do List :

  • Restez simple (utiliser un seul logiciel pour tous vos supports)
  • Commencez vos tâches avec un mot d’action (voir les mots d’action)
  • Planifiez 5 à 10 tâches par jour en fonction de leur taille
  • Considérez votre To Do List comme le DeathNote (une tâche notée doit mourrir)
  • Prenez le temps de réfléchir à votre vision et planning global avant de planifier vos tâches

Utilisez LEADLIST pour créer vos To Do List

Ajoutez vos tâches ou créez des opportunités d'affaires à rappeler à vos clients dans quelques temps.

Découvrir LEADLIST

Alterner les tâches

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Certaines tâches peuvent nous faire procrastiner parce qu’elles sont trop compliquées ou trop pénibles.

Essayez de varier au maximum le type de tâches en alternant les difficiles et les faciles, les rapides et les plus longues.

L’important c’est de démarrer, de faire le premier pas.

Si vous avez du mal à démarrer votre journée, commencez par une chose simple et rapide. Cela devrait amorcer la pompe pour passer aux suivantes.

Si vous avez vraiment du mal à vous lancer dans une action longue et difficile, essayez de la rendre moins pénible en changeant son contexte.

Vous pouvez aller dans un café sympa pour prendre le temps de vous pencher sur ce problème qui vous prend la tête depuis un bon moment.

Trouver une formule pour démarrer sans réfléchir

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Comme une routine, vous pouvez utiliser une expression clé ou une phrase clé avant de démarrer.

Elle finira par être une arme naturelle et efficace pour lutter contre la procrastination.

Je me suis rendu compte que j’en utilisais une naturellement.

Généralement, c’est quand je reviens après une coupure.

Je regarde ma prochaine chose à faire (si rien ne me tente je prends la plus rapide). Je m’installe et j’entends dans ma tête « Allez GO !». Cela fonctionne très bien aussi sur les tâches du quotidien.

Je déclenche le premier pas et j’arrive à ne pas repousser.

Se concentrer sur les systèmes, pas sur les résultats

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

J’ai découvert cette idée il n’y a pas longtemps et j’essaye de la mettre au centre de mes préoccupations aujourd’hui.

1 - Commencez par avoir une vision de ce que vous aimeriez faire / devenir.

Vos ambitions salariales, votre journée idéale, etc.

2 - Demandez-vous quelles actions récurrentes permettraient de vous rapprocher de votre vision ?

Vous avez ainsi le système que vous devez répéter et faire tourner tous les jours pour vous approcher de votre vision.

Vous éliminez les distractions et surtout, vous ne vous démoralisez pas en cas d’absence de résultat ou d’objectifs impossibles à atteindre à court terme.

Voici un exemple avec ma vision : devenir prospère en proposant des outils, des services et des conseils qui aideront les entrepreneurs à écrire de belles histoires de réussite. Cela me permettra de continuer à vivre ma vie comme une aventure.

Voici les systèmes créés (depuis peu) pour me rapprocher de ma vision :

  • Ecrire 1000 mots par jour
  • Lire tous les jours en prenant des notes
  • Apprendre un truc de nouveau tous les jours
  • Proposer ou reformuler une offre, un service et des conseils par mois
  • Répéter et automatiser si possible les actions efficaces sur le mois

Les objectifs que je souhaite atteindre avec ces systèmes :

  • Créer et partager plus de contenu
  • Vendre & faire connaître mes services
  • Engager des discussions intéressantes pour enrichir mes connaissances

Maintenant que les bases sont posées, je n’ai qu’à me concentrer sur la répétition de ces systèmes.

ETAPE 4 - Sortir et changer d'air

Sortir, changer d’air et faire des rencontres sont des sources d’énergie pour votre motivation quotidienne.

Encore une fois, raisonnez de manière pragmatique et créez des routines ou des systèmes qui vous permettront de lutter contre la solitude et la dépression du travail à la maison.

Faire des rencontres

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

La solitude est un des points noirs du travail à la maison. Ok au début on apprécie grandement le silence qui habite nos journées. Plus de collègues de travail pénible. Pas de bruit comme dans l’open space.

On s’enferme chez nous, dans des routines et tout devient rapidement virtuel, surtout si vous ne travaillez pas avec des clients à proximité.

Vos seules rencontres deviennent la sortie pour amener les enfants à l’école et les amis de temps en temps durant le week-end.

Si vous ajoutez en plus un temps bien déprimant et une activité au ralentit, vous pouvez facilement perdre la motivation et vous laisser envahir par des sentiments déprimants.

C’est pour cela que vous devez trouver des moyens de sortir de chez vous régulièrement pour faire de nouvelles rencontres.

Vous pouvez par exemple chercher des clients localement, essayer de travailler d'un espace de coworking ou encore participer à des événements comme des apéros / rencontres organisés dans votre ville.

Utilisez des outils comme Meetup si vous ne trouvez pas de groupe de rencontre proche de chez vous.

Conclusion

Cet article touche à sa fin. J’espère qu’il vous aidera à mieux organiser votre activité et votre contexte pour garder la motivation tous les jours !

Je vous souhaite beaucoup de réussite dans votre aventure entrepreneuriale et pensez à partager l’article sur vos réseaux sociaux.

A vous maintenant : Si vous avez des questions ou d’autres idées pour garder la motivation, n’hésitez pas à commenter cet article. Je vous le redis, j’aime écrire pour pouvoir ensuite discuter avec vous.


Comment rester motivé quand on travaille à la maison ?
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Fabien Berthoux

Créateur de LEADLIST. Quand je ne m'occupe pas de créer le contenu du blog, j'aide les entrepreneurs à booster leur business en ligne avec de la création de contenus SEO ! Découvrir LEADTEXT.

3 commentaires

  • Bravo Fabien, c’est un article très complet qui permet de comprendre que travailler en freelance est un vrai job à part entière. Je rajouterais un point qui me paraît important : faire face aux périodes de rush comme aux périodes d’inactivité. Autant je me suis préparer à mettre les bouchées double et à donner un coup de collier quand c’était nécessaire, autant pendant les moments calmes, je dois avouer qu’au début je tournais comme un lion en cage. Aujourd’hui, ça va mieux, j’accepte, j’en profite pour travailler le fond et faire le plein d’énergie.
    En tout cas merci pour cet article.

  • Merci pour cet article qui ouvre de nouvelles perspectives, le nouveau freelance que je suis en avais bien besoin :). Tu nous demandes ce qui nous motive? Faire ma veille quotidienne en écoutant des musiques que j’adore ! Je mets ensuite de la musique plus calme quand je rentre dans le vif du sujet.

Laisser un commentaire

Simplifiez la gestion de votre TPE avec LEADLIST

9 règles simples pour devenir un freelance à succès

Fermer