fbpx

Devenir freelance : les conseils à connaître avant de démarrer

L’idée de travailler seul vous motive ?

Vous aimeriez ne plus avoir de réunions inutiles et interminables, des collègues de bureau très lourds, une qualité de travail médiocre dans un open space ? Ou, tout simplement : vous aimeriez décider seul du contenu de vos journées ? 

Je vous comprends. Mais si cette vision paraît alléchante, elle n'en reste pas moins compliquée à réaliser. Si vous réfléchissez sérieusement à vous lancer en travailleur indépendant, voici quelques conseils à retenir pour bien démarrer.

More...


Préparez votre démarrage

Trouvez votre pourquoi

Essayer de trouver votre « pourquoi » n’est pas une obligation. Mais je vous le recommande vivement. Cela vous permettra de définir ce qui est important pour vous, votre vision et de garder le cap dans la tempête.

Votre pourquoi vous apportera également l’énergie nécessaire pour vous lever le matin, avec l’envie de travailler et de réaliser vos routines.

A mesure que vous progressez, vous vous rapprocherez de votre pourquoi et vous gagnerez en confiance en vous. L'estime de soi et la gratitude seront impactées positivement. Ces bonnes émotions finiront par créer un cercle vertueux et vous rapprocheront de la notion de bonheur.

Comment trouver votre pourquoi ?

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Il n’y a pas une seule bonne réponse. Il y a plusieurs possibilités et la recherche de votre pourquoi doit être continue et évolutive dans votre tête (sans pour autant vous obséder jusqu’à la folie).

Amusez-vous à prendre ce qui vous motive le plus dans ce nouveau choix de vie et demandez-vous pourquoi cela vous motive ?

Recommencez l’exercice 7 fois avec les réponses obtenues.

Vous finirez par creuser et trouver ce qui est vraiment important pour vous.

Un autre exercice consiste à écrire deux pages de votre vision du bonheur dans votre vie professionnelle et personnelle. Écrivez de manière précise comment vous imaginez ces deux vies parfaites. Ensuite, déterminez dans vos écrits ce qui est vraiment important pour vous : le non négociable.

Maintenant que vous avez votre pourquoi, votre choix de travailleur indépendant deviendra le « comment » vous allez l’obtenir. Et si vous ne devenez pas un freelance à succès, gardez en tête votre vision et changez simplement votre « comment ».

Il existe plusieurs manières de se sentir libre dans son travail ou de devenir un entrepreneur prospère.

Pour aller plus loin, essayez d’imaginer votre « moi » qui réussit dans sa carrière de travailleur indépendant.

  • Quelles seraient ses compétences phares ou ses habitudes que vous n’avez pas encore ?
  • Quels sont ses points forts, ce que les gens diraient de lui, les différences qui le rendraient si fort ?

Transposez ensuite ce personnage dans le présent et devenez votre moi du futur. En faisant cela, vous appliquerez un changement de l’intérieur vers l’extérieur. De vous sur votre réalité. Vous augmenterez vos chances de transformer votre présent en votre vision.

Trouvez votre lieu de travail

Préparez et définissez vos différents lieux de travail.

Trouvez une pièce qui vous permettra de travailler en vous isolant de la vie quotidienne dans votre maison.

Prenez le temps de visiter les cafés et les espaces de coworking proches de chez vous. Vous pourrez avoir besoin d’un bon endroit pour rencontrer vos clients. Et prévoir de travailler un peu en dehors de votre maison fera du bien à votre moral et à votre motivation.

Prévoyez des finances

Il s’agit de la chose la plus importante à prévoir, avant de vous lancer.

Ayez de l’argent de côté. Si vous n’avez pas d’économies, assurez-vous de conserver une source de revenus à côté. Sans argent, vous serez  sous pression et vous ne vous laisserez pas la possibilité de choisir les bonnes missions et les bons clients.

Cela pourrait nuire à la réussite de votre petite entreprise.

Recherchez vos outils et logiciels

Découpez une journée type dans votre activité et prenez le temps de trouver les outils et les logiciels qui vous permettront de gagner du temps sur vos différentes tâches.

Faites un tableau pour énumérer tous les outils et logiciels nécessaires, avec les coûts associés. Classez-les par ordre d’importance et planifiez l’acquisition de ces outils petit à petit, en fonction de vos moyens.

Incluez également le coût de ce matériel dans les frais de fonctionnement pour calculer votre taux horaire.

Anticipez votre communication

Comme pour le reste, n’attendez pas de lancer votre activité pour démarrer votre communication.

Faites comme si votre entreprise était ouverte.

Trouvez son nom, créez votre site vitrine, imprimez et distribuez des cartes de visite, participez aux événements de vos prospects, commencez à assurer une présence locale auprès de vos prospects.

Parlez de votre projet plusieurs mois avant votre lancement. Cela permettra au bouche-à-oreille de commencer.

Vous n’avez pas d’idée précise pour votre site internet ?

Pas besoin de faire compliqué. Affichez votre proposition de valeur et un formulaire d’inscription pour l’ouverture. Vous commencerez à récolter des mails de personnes intéressées par vos services.

Apprenez à vous connaître et à vous organiser

Créez des routines

L’organisation et la rigueur sont les fondations d’un travailleur indépendant à succès.

Vous êtes créatif et désorganisé ? Pas de panique, tout s’apprend. Ce n’est qu’une question de méthode et de pratique.

Entraînez-vous avec des routines simples, même si vous êtes encore en poste. N’attendez pas de vous lancer pour expérimenter les routines.

Vous apprendrez à rester organisé et motivé en plus d'apprendre à vous connaître durant ces expériences.

  • Pourquoi avez-vous craqué ?
  • Quels sentiments avez-vous ressenti ?
  • Quand et pourquoi arrivez-vous à tenir ?
  • Qu’est-ce qui vous correspond le mieux ?
  • Qu’est-ce qui vous a rendu heureux ou fier ?

En apprenant à vous connaître, en plus de tester votre rigueur, vous trouverez des actions à répéter souvent pour passer une bonne journée productive remplie de satisfaction.

Prenons un exemple personnel :

Je me suis imposé une routine d’écrire 1000 mots par jour et de lire plus. J’ai remarqué avec le temps que j’étais matinal. Et surtout, à la suite d’une expérience, j'ai découvert une qualité de concentration nettement supérieure au reste de ma journée de 5h à 7h du matin.

Je prends donc ces deux heures le matin pour lire et écrire avant de commencer ma journée. Dans mon contexte, je suis sûr que si je rate ces deux heures du matin, les chances de réaliser ces deux actions sont quasi-nulles. Je n’arrive pas à travailler avec beaucoup de concentration l’après-midi. Et le soir, je m’occupe de mes enfants.

Il existe de nombreuses méthodes pour créer vos routines, voici mes conseils :

  • De commencer petit
  • De faciliter l'accès à la routine et de complexifier la fuite
  • De lier votre nouvelle routine avec une ancienne (Lire (nouvelle habitude) aux toilettes (ancienne habitude), Faire du sport (nouvelle habitude) devant le JT (ancienne habitude))
  • D’en parler autour de vous et de trouver des complices pour vous motiver
  • De savoir pourquoi vous le faites
  • De ne pas vous mettre la pression. Pour l’avoir vécu, relativisez et respirez. Visez par exemple de ne pas rater une même routine deux fois de suite.

Pour aller plus loin : comment créer des routines ?

Voici un exemple de tableau que j’utilise pour guider mes journées. Les cases grises sont les journées où mes routines ne sont pas obligatoires. Cela m’évite inconsciemment de me mettre une pression supplémentaire en affichant du rouge pour rien.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

Vous pouvez télécharger le modèle ici.

Gérez votre énergie et votre motivation

L’énergie et la motivation sont comme des muscles. Vous pouvez les travailler mais vous en disposez en quantité limitée. La connaissance de soi permet alors de disposer de ces ressources au bon moment durant votre journée et de faire en sorte qu’elle soit réussie.

Pour travailler votre motivation, recherchez les tâches et les actions qui vous procurent rapidement de la joie, du bonheur et du bien-être. Ensuite, transformez ces actions en routines pour avoir de la motivation naturellement.

Pour gagner de l’énergie, vous devez reconnaître votre horloge corporelle personnelle, ou « chronotype ».

L’heure à laquelle vous vous réveillez, celle où vous vous couchez, ainsi que votre type de personnalité, aideront à déterminer votre chronotype. Ensuite, vous pouvez réaliser un ensemble d’actions simples pour faire le plein d'énergie pour votre journée.

Utilisez une To Do List

La To Do List a plusieurs avantages. Elle vous permet de vous vider l’esprit, d’organiser vos journées et de passer d’une tâche que vous avez jugée importante à une autre. Vous structurez votre activité en vous concentrant sur l’essentiel à réaliser. Le tout sans l’oublier.

Pour aller plus loin : 6 outils gratuits pour créer une To Do List efficace

Suivez votre temps

Si vous ne contrôlez pas votre temps, vous finirez par vous faire posséder par votre projet.

Vous accorderez toutes vos ressources et tout votre temps au point de négliger le reste de votre vie. Ne pas avoir le temps de payer ses factures, de s’occuper de sa famille, de manger correctement, de prendre soin de soi ou d’avoir un minimum de vie sociale finira par compliquer les chances de réussite de votre projet, à la longue.

Le temps est la ressource la plus importante dans votre activité (comme dans la vie). Vous ne pourrez pas le racheter ou le rattraper. Il est donc primordial de savoir comment vous le dépensez.

Comment ? En utilisant un outil de time tracking. Je vous recommande Toggl. Il est gratuit, simple et pratique.

Après plusieurs semaines avec cet outil, vous verrez :

  • les actions répétitives à automatiser
  • les actions et pertes de temps à sous-traiter
  • les heures gaspillées à brasser du vent

Le suivi du temps accordé aux tâches permet de rester concentré sur votre projet.

Vous disposerez d’un contrôle précis de vos ressources et de votre temps disponible pour gérer en même temps vie professionnelle et personnelle.

Je ne sais pas pour vous mais c’est important pour moi car je trouve que l’une ne va pas sans l’autre.

Organisez votre prospection

Avant de vous lancer, vous devez réfléchir sur l’aspect commercial de votre entreprise. Se lancer sans stratégie et essayer de construire à mesure qu’on avance peut fonctionner pour une startup (et encore), mais cela peut rapidement devenir problématique pour un prestataire.

Voici quelques pistes de réflexion pour ne plus rien laisser au hasard.

Demandez-vous :

  • Quel problème vais-je résoudre ? Soyez le plus précis possible. Ne parlez pas à tout le monde. Parlez à un petit segment de personnes ayant un réel problème à résoudre et spécialisez-vous sur ce problème précis. Par exemple, pour un rédacteur, choisissez un domaine de prédilection et devenez expert sur ce sujet pour proposer du contenu supérieur à la moyenne. 
  • Comment vais-je me démarquer ? Prenez le temps de réfléchir à votre proposition de valeur. Ne misez pas sur un prix très bas pour espérer obtenir plus de clients. Devenir pertinent sur un problème précis est une proposition de valeur qui peut vous différencier. Misez sur vous, vos solutions, votre maîtrise. Et soyez original pour prouver que vous êtes la personne adéquate.
  • Comment vais-je organiser ma prospection ? L’idée est de partir sur des bases solides dans la gestion de votre fichier clients. Quand vous commencerez à être actif, vous pourrez rapidement perdre pied entre les demandes de devis, les relances de devis, la création et la relance de factures, la fidélisation de vos clients, les emailings etc. Si vous choisissez un tableur Excel, essayez de le simplifier au maximum pour le mettre à jour régulièrement. Il en va de même pour les logiciels. Ne prenez pas une usine à gaz pour faire tourner votre activité (Essayez LEADLIST pour vous faire une idée 🙂 ).
  • Quel est mon client idéal ? Décrivez-le précisément. Quelles sont ses attentes, ses aspirations, ses problèmes et son budget ?  Assurez-vous que vos clients soient conscients du problème que vous essayez de résoudre, qu’ils aient vraiment envie de le résoudre et surtout qu’ils aient l’argent pour le résoudre. En créant le persona d'un client type, vous affinerez vos arguments commerciaux, votre communication et votre prospection. 
  • Comment vais-je le trouver ? Définissez les systèmes et un ensemble de bonnes pratiques que vous allez mettre en place pour trouver ce client. Si vous n’avez pas d’idée, lisez mes conseils pour trouver des clients.
  • Comment vais-je le fidéliser ? La fidélisation est une étape importante. Comme vous le savez, travailler avec un ancien client vous coûtera moins cher que de trouver un nouveau client. Pensez à inclure des offres et des systèmes pour fidéliser vos clients.

Prévoyez par exemple d'utiliser un CRM gratuit pour assurer le suivi de vos clients et lancer quelques mails promotionnels en fonction des missions effectuées avec eux.

Conclusion

J’espère que cet article vous aidera à bien démarrer votre activité de travailleur freelance. A vous maintenant : dites-moi dans les commentaires les doutes que vous rencontrez et qui vous empêchent de vous lancer.

Devenir freelance : les conseils à connaître avant de démarrer
4.2 (84%) 5 votes

A propos de l'auteur

Fabien Berthoux

Créateur de LEADLIST. Quand je ne m'occupe pas de créer le contenu du blog, j'aide les entrepreneurs à booster leur business en ligne avec de la création de contenus SEO ! Découvrir LEADTEXT.

Laisser un commentaire

Simplifiez la gestion de votre TPE avec LEADLIST

Travailleurs indépendants : comment libérer du temps dans vos journées ?

Fermer